Pour créer une entreprise, il est quelques fois indispensable d’avoir un compte bancaire professionnel, c’est l’une des formalités qui peut s’avérer obligatoire. Cependant, ce n’est pas toujours le cas et donc, il est nécessaire de savoir quand le compte professionnel est obligatoire. 

Le compte professionnel est-il vraiment utile ? Est-il obligatoire ? Les réponses à vos questions dépendent entièrement de la nature ainsi que la forme juridique de votre projet.

Toutefois, il faut savoir que même dans les cas où la loi ne vous oblige pas à avoir un compte professionnel, il est préférable d’en ouvrir un pour faciliter la gestion de votre argent. En effet, disposer de deux comptes différents pour diviser vos transactions professionnelles de vos transactions personnelles ne peut être que bénéfique pour vous. Cela peut même vous sauver la vie en question de comptabilité ou du contrôle de l’administration fiscale de votre entreprise.

Le compte professionnel

Même s’il peut s’avérer très utile, le compte bancaire professionnel n’est pas toujours obligatoire dans la création de toutes les entreprises, mais il l’est pour certaines et donc, voici dans quels cas le compte bancaire est obligatoire et quand il ne l’est pas:

  • Entreprise individuelle : que ce soit pour une EI ou une EIRL, le compte bancaire professionnel n’est en aucun cas obligatoire car le capital social ne l’est pas. Il est donc possible d’utiliser un compte personnel pour la gestion de l’argent de votre entreprise individuelle. Cependant, les fondateurs de l’entreprise indépendante sont obligés de dédier un compte à leur entreprise dans le cas où leur chiffre d’affaire dépasse la somme de 10 000 euros et ce, sur deux années civiles. Cette règle du 22 mai 2019 est aussi valable pour les micro-entrepreneurs. En pratique, un compte dédié n’est pas obligatoirement un compte professionnel, c’est simplement un deuxième compte personnel ouvert spécialement pour vos activités professionnelles. Cela va vous permettre de différencier vos transactions professionnelles de celles professionnelles ;
  • Auto-entreprise : pareille que pour l’entreprise individuelle, le compte bancaire professionnel n’est pas nécessaire quand vous êtes autoentrepreneur. Cependant, la loi oblige les autoentrepreneurs d’avoir un compte dédié à leurs activités mais il ne doit pas forcément être professionnel, il peut très bien être particulier. Il faut savoir que cela peut bientôt changer pour les entreprise dont le chiffre d’affaire de l’année est moins de 5 000 euros ;
  • création d’une société : cette action nécessite un capital social et donc, le compte professionnel doit obligatoirement exister pour l’immatriculation de la société. Cependant, ce compte n’est pas obligatoirement conservé, vous pouvez vous en passer après l’immatriculation de la société.

Les avantages d’un compte professionnel 

La plupart des entreprises ouvrent et conservent leurs comptes professionnels pour les nombreux avantages que ces derniers ont à offrir. Parmi ces avantages, on trouve :

  • la séparation des transactions commerciales et celles qui sont personnelles dans le but d’éviter toutes les confusions possibles, qu’elles soient fiscales ou comptables ;
  • la nomination éventuelle des co-titulaires et mandataires en relation professionnelle, chose que vous ne pouvez pas faire si vous vous contentez de votre compte privé ;
  • la possibilité de bénéficier de certains services spéciaux pour les professionnels.

Toutes les entreprises ne sont pas obligées de disposer d’un compte bancaire professionnel, mais ce dernier peut être vraiment utile grâce à ses nombreux avantages cités précédemment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *